VerT Nous

Les Cyclopodes

Où sommes nous actuellement? Where are we currently?

Cliquez le lien bleu sous la carte pour afficher une carte plus grande avec notre dernière position
Click the blue link under the map to display a larger map with our last position

Afficher Les Cyclopodes: Anne & Christian en voyage sur une carte plus grande

Localisation de tous nos hébergements
Si la mise jour de la carte n'est pas possible, nous tenterons régulièrement de publier sur le blog les coordonnées de l'endroit où nous dormons. Pour voir où c'est, il suffit d'aller sur Google Maps, et de recopier les coordonnées dans la barre de recherche.
Exemple (respectez les points et l'espace):
48.85857 2.29440
vous affichera la Tour Eiffel.

Contact

@
Ecrivez-nous
Write us
notre e-mail: cyclopodes arobase gmail point com
our e-mail: cyclopodes at gmail dot com

Facebook
Christian: christian.jo.980
Anne: anne.lebus

VerT un autre monde?

Faire un autre monde, n'est-ce qu'une belle utopie d'adolescent?

Au contraire: quand on vieillit et grandit, on comprend que changer le monde n'est pas si utopique que ça; c'est même l'essentiel de la vie: changer les choses, faire bien, faire mieux, en soi et autour de soi. C'est ça, changer le monde! Et contrairement aux utopistes, être adulte c'est rêver moins mais agir plus.
Alors agissons, maintenant, même si ce n'est qu'un petit geste. Pour un monde plus vert, plus intelligent, plus humain.

J'ai créé ce blog pour relater et partager mes modestes idées et actions sur l'écologie au quotidien, sur le grand virage vert que doit prendre la civilisation occidentale, sur les petits gestes éco-logiques et éco-nomiques aux grands effets, sur le respect de l'environnement mais aussi sur le respect des autres dans leur humanité; bref sur tout ce qui nous élève. Car maintenant que le consumérisme, la cupidité et l'arrogance se sont pris un beau gadin en raison de la crise, que reste-t-il? Il reste le partage, la culture, l'éducation, le respect.

Enfin, l'homme s'est remis à évoluer!

LaMorille
14 juillet 2014 1 14 /07 /juillet /2014 12:50
Une pluie... d'étoiles

Traverser l'Allemagne en ce mois de juillet 2014, c'est comme de rouler dans un grand stade rempli de supporters de la Manschaft. Sur les autos et les vélos fleurissent les petit drapeaux aux couleurs noir-rouge-or, et à chaque arrêt dans chaque village, les matches de la coupe du monde sont retransmis sur écran géant dans ce qui est appelé ici "public viewing".
L'entrée dans Köln s'est faite sous le soleil, mais le lendemain le déluge s'est abattu sur la ville. Qu'importe, l'ambiance était chaude dans la brasserie de Kölsch grâce au match sensationnel en demi-finale.

Une pluie... d'étoiles

Et, régulièrement, notre itinéraire croisait celui de la "piste cyclable du football".

Une pluie... d'étoiles

Mais qu'importe le chemin, pourvu qu'à la fin il y ait une Coupe en Or, et une pluie de 4 étoiles sur l'Allemagne et sur Bremen où nous sommes ce 13 juillet.

Une pluie... d'étoiles
Une pluie... d'étoiles

Partager cet article

Published by LaMorille
commenter cet article
9 juillet 2014 3 09 /07 /juillet /2014 15:37
Détours par Schengen et Luxembourg Détours par Schengen et Luxembourg

Pourquoi monter droit vers le Nord, quand on peu faire un détour par l'Ouest? Pourquoi rouler sur du plat le long de la Saar quand on peut grimper les collines du Luxembourg?

Détours par Schengen et Luxembourg

Donc on l'a fait, et on ne regrette pas ce petit "crochet" vers Schengen et le Grand Duché, où tout est bien construit, bien net, riche... sauf pour les cyclotouristes: les bords des routes sont malheureusement "embellies" par un rebord en pavés, et les pistes cyclables sont des guillotines!

Détours par Schengen et Luxembourg Détours par Schengen et Luxembourg
Détours par Schengen et Luxembourg

De retour le long de la Moselle, heureusement, tout rentre dans l'ordre, et "ça roule" a nouveau paisiblement!

Détours par Schengen et Luxembourg

Partager cet article

Published by LaMorille
commenter cet article
8 juillet 2014 2 08 /07 /juillet /2014 20:02
En Bavière

Comme vous l'aurez remarqué, il nous a été difficile de mettre ce blog à jour durant tout le mois de juin: depuis que nous sommes arrivés en Allemagne la facilité de connexion à Internet est inversement proportionnelle au niveau de vie du pays. Un mystère...
On se rattrape en publiant quelques images du premier Land allemand traversé, la Bavière.

De Passau, nous avons donc suivi l'Inn vers le Sud puis la Salzach pour arriver à Freilassing près de Salzburg:

En Bavière

Ensuite, le lac du Chiemsee et Münich

En Bavière
En BavièreEn Bavière

Puis la Zugspitze (point culminant de l'Allemagne), le château de Neuschwanstein, la verte région de l'Allgäu et enfin le lac de Constance (Bodensee) où la Bavière se termine à Lindau.

En Bavière
En BavièreEn Bavière

Nous avons suivi en grande partie l'itinéraire cyclable "Bodensee-Königsee Radweg", magnifique, que nous ne pouvons que conseiller à ceux qui cherchent une belle destination de vacances à vélo.

Partager cet article

Published by LaMorille
commenter cet article
8 juillet 2014 2 08 /07 /juillet /2014 19:09
Un air de famille

Arrivés en Bavière, nous retrouvons enfin des "têtes connues" suite à 7 mois de vadrouille au travers de 19 pays. Après une belle pause bien méritée chez Susanne et Stefan notre itinéraire ne sera qu'une succession de visite chez les amis et la famille.
Notre itinéraire passera même en Alsace où nous ferons un timide coucou à la famille avant de repartir.
Nous nous excusons auprès de tous nos amis que nous n'avons pas vu mais nous ne voulions pas nous éterniser en Alsace et avions hâte de continuer notre voyage.

Un air de familleUn air de famille
Un air de familleUn air de familleUn air de famille

Partager cet article

Published by LaMorille
commenter cet article
8 juillet 2014 2 08 /07 /juillet /2014 16:16

Dominé par de nombreux monastères et châteaux, le Danube se prélasse en faisant de nombreux virages et méandres au fond de vallées verdoyantes.

Le Danube (4): boucles et affluentsLe Danube (4): boucles et affluents

Nous remontons son cours et quittons l'Autriche pour entrer en Allemagne, pays où nous roulerons les prochaines semaines. On est maintenant en Bayern, en Bavière.

Le Danube (4): boucles et affluents

La Bavière, c'est un tableau pittoresque à chaque kilomètre, et chaque bâtiment, chaque ville, sont minutieusement soignés, décorés et embellis, comme ici Passau.

Le Danube (4): boucles et affluentsLe Danube (4): boucles et affluents

Passau c'est aussi notre au-revoir au Danube, que nous quittons pour aller vers le Sud, en suivant les rives d'un de ses affluents principaux, l'Inn.

Le Danube (4): boucles et affluents

Partager cet article

Published by LaMorille
commenter cet article
25 juin 2014 3 25 /06 /juin /2014 09:48
10000 kilomètres avalés

Ce Jeudi de l'Ascencion, 29 mai, il fait bien gris et froid. Dire qu'il y a quelques jours nous nous baignions dans le Danube à Vienne sous un chaud soleil.
Le trajet aujourd'hui est facile, il suffit de suivre les flots de cyclistes et les panneaux omniprésents "Donauradweg", la piste cyclable du Danube. Et c'est plat, on avance vite. Mais la grisaille du ciel se change au fur et à mesure en crachin, puis en petite pluie.

10000 kilomètres avalés

Nous avons les yeux rivés sur nos compteurs: 9999,9 puis 10000! Ça y est, dans le petit village de Abwinden à l'est de Linz en Autriche nous franchissons ce kilométrage symbolique, auquel nous n'osions même pas rêver lors de notre départ. Un tel moment ça s'arrose, et le ciel nous entend: il pleut à verse maintenant, et c'est sous un vrai déluge que nous arrivons trempés à l'Auberge de Jeunesse de Linz, mouillés mais satisfaits.

10000 kilomètres avalés

Partager cet article

Published by LaMorille
commenter cet article
6 juin 2014 5 06 /06 /juin /2014 17:01

Après la Serbie, le Danube effectue un grand virage vers le Nord et se dirige vers la Croatie et Vukovar, puis la Hongrie et la merveilleuse Budapest.

Un trajet capitalUn trajet capital
Un trajet capital

Peu après la capitale hongroise, le fleuve bifurque à nouveau vers l'Est en direction de sa source et les pistes cyclables maintenant asphaltées nous mènent vers Bratislava puis Vienne.

Un trajet capital

De Vienne à Passau (Allemagne) il est facile de suivre le chemin: il suffit de se laisser porter par le flot incessant de cyclotouristes qui empruntent cet itinéraire, un des plus fréquentés au monde. Familles, solitaires, groupes, vélo de course, vélo couché, vélos électriques, tout ce qui roule semble s'être donné rendez-vous ici. Le matin du jeudi de l'Ascension nous avons commencé à compter les cyclistes, mais avons arrêté de compter en ayant atteint les 500 vers 14h!

Ci-dessous le lien vers le site officiel autrichien de cet itinéraire:
http://www.donauradweg.at/radfahren-am-donauradweg.html

Un trajet capital

Partager cet article

Published by LaMorille
commenter cet article
3 juin 2014 2 03 /06 /juin /2014 15:53
Que de Serbiabilité !

Albert Einstein disait qu'il est plus facile de désintégrer un atome qu'un préjugé, pourtant s'il y a un pays où nos préjugés ont volé en éclats c'est bien la Serbie. À des années lumières de l'image belliqueuse véhiculée dans les années 90 nous avons rencontrés des gens très serviables, d'une générosité insoupçonnée, toujours désintéressée, d'une curiosité, d'une grande culture, d'une débrouillardise aussi. Il est vrai que l'on peut toujours argumenter en disant que nous avions rencontré les bonnes personnes, c'est peut être vrai, mais il y en a alors beaucoup dans ce pays.
À peine le poste de frontière franchi, les portes s'ouvrirent entre propositions d'hébergement, petits services rendus, boissons offertes dans les bars ou cafés.
La générosité appelant la générosité, nous fûmes aussi hébergés par des expatriés. À Belgrade Olivier, Lydie et leur enfants nous hébergeront pour une nuit et nous offriront notre première soirée entre français depuis notre départ au mois d'octobre. Quel merveilleux cadeau qu'ils nous ont fait.
À Novi Sad c'est Anna, qui malgré un emploi du temps surchargé, nous offrira un peu de son temps et un toit pour une nuit.
Nous quitterons la Serbie après avoir été invités au restaurant par des cyclistes serbes rencontrés sur la route.
On n'oubliera pas non plus tous ces anonymes qui nous ont aidé, souri, offert de l'eau, encouragé et qui ont toujours été prêts à bien plus.
La Serbie, ce pays méconnu a vraiment été notre coup de cœur européen et nous avons été peinés par les catastrophes qui ont touché le pays.

Que de Serbiabilité !Que de Serbiabilité !Que de Serbiabilité !
Que de Serbiabilité !Que de Serbiabilité !

Partager cet article

Published by LaMorille
commenter cet article
23 mai 2014 5 23 /05 /mai /2014 22:37
Étonnante Belgrade

Devant le temple Saint Sava, Belgrade



Voilà bien longtemps que nous n'avons pas mis ce blog à jour, car notre voyage nous entraine de rencontres en rencontres, surprenantes et passionnantes. Au point de n'avoir plus le temps de donner des nouvelles!

Mais rassurez vous, nous allons très bien et ne sommes plus en Serbie depuis plusieurs jours, et avons ainsi échappé aux terribles inondations qui y sévissent. Nos pensées vont à tous ceux qui nous ont hébergé, accueilli, et à leur famille peut-être touchés par les dégâts.

À vélo, en traversant la Serbie, nous avons découvert un pays extrêmement accueillant, dynamique et magnifique, à l'image de Belgrade, la capitale qui se situe à la fois sur le Danube et la Save, et dont voici quelques images ci-dessous (6 et 7 mai 2014).

Étonnante BelgradeÉtonnante Belgrade
Étonnante BelgradeÉtonnante BelgradeÉtonnante Belgrade
Étonnante BelgradeÉtonnante Belgrade

Partager cet article

Published by LaMorille
commenter cet article
6 mai 2014 2 06 /05 /mai /2014 13:51
Les portes de fer, une route d'enfer !

Il existe des routes qui nous laissent un souvenir impérissable. Précédemment la route autour du mont Fuji, et celle en arrivant à Vang Vieng nous avaient subjuguées et voici qu'au fond de la Serbie entre la ville de Kladovo et Donji Milanovac une autre route nous comble de bonheur.

Les portes de fer, une route d'enfer !

Cette route longe le Danube dans sa circonvolution et les cyclistes les plus pressés peuvent rejoindre les deux villes sans faire ce détour. Mais cela reviendrait à manger uniquement le pain toasté d'une assiette de foie gras.
Durant cette période de temps vraiment instable le soleil nous fait la générosité de nous accompagner sur ce trajet.

Les portes de fer, une route d'enfer !

Les portes de fer désignent une gorge du Danube, où le fleuve sépare les Carpates en Roumanie et les Balkans en Serbie durant un défilé de plus de 100 km. La largeur du fleuve varie de 2 km à une centaine de mètres. Point stratégique, on trouve dans ce canyon le plus vieux village sédentaire d'Europe datant de la fin du paléolithique.

Les portes de fer, une route d'enfer !

Par la suite ce sont les romains qui ont laissés leur empreinte dans cette région au point qu'un millionnaire a fait ériger dans la roche il y a une dizaine d'années une statue de Décébale, le dernier roi Dace.
Suivirent les Turcs, les Bulgares et bien d'autres. Au XXIème siècle ce sont quelques rares touristes qui investissent le lieu pour se remplir les mirettes d'une telle beauté.

Les portes de fer, une route d'enfer !

Partager cet article

Published by LaMorille
commenter cet article
Partager cette page Facebook Twitter Google+ Pinterest
Suivre ce blog